quelle assurance maladie choisir auto-entrepreneur

Etre auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur en France est un statut accessible à tous types de personnes exerçant un métier en tant qu'indépendants dans divers secteurs d'activités comme par exemple l'artisanat, le commerce ou toute autre profession libérale et indépendante en tant qu'activité principale ou pas.

Les auto-entrepreneurs dus à leurs divers activités sont amenés à verser et payer certaines cotisations qui leur permettent en contrepartie de bénéficier d'une couverture sociale prenant en charge plusieurs situations.

Découvrez dans la suite de notre article toutes les situations concernées ainsi que nos conseils pour choisir la bonne assurance maladie pour les auto-entrepreneurs.

Les situations prises en charge par les assurances maladies pour auto-entrepreneurs 

Tout d'abord, les conditions de prise en charge des assurances maladies en France sont identiques pour les auto-entrepreneurs que pour les autres salariés classiques que ce soit en termes de soins, d'hospitalisations, de médicaments et autres.

Pour les assurances maladies destinées aux auto-entrepreneurs, elles sont disponibles au nombre de quatre.

Les assurances maladies-maternité 

Les auto-entrepreneurs vivant une maternité ou une paternité ont droit à 02 types d'allocations de la part des assurances maladie : 

  • L'indemnité journalière forfaitaire d’interruption d’activité : couvre et indemnise le manque à gagner de l'auto-entrepreneur pour une période variant entre 44 et 104 jours (selon si c'est une naissance ou une adoption) que ce dernier peut subir durant son arrêt de travail ;
  • l'allocation forfaitaire de repos maternel : répartie en deux fois (avant et après l'accouchement), celle-ci varie entre 1700€ et 3400€ toujours selon la situation (naissance ou adoption).

Les assurances retraite de base et retraite complémentaire 

A l'image des salariés classiques, les auto-entrepreneurs exerçant une activité indépendante ont aussi droit à une retraite en France, mais en respectant certaines conditions (en plus des cotisations sociales obligatoires a verser) :

  • La retraite de base : un certain montant minimum obligatoire de chiffre d'affaire à atteindre (celui-ci diffère selon l'activité pratiquée) ;
  • la retraite complémentaire : les mêmes conditions de la retraite de base s'appliquent pour la retraite complémentaire, sauf que celle-ci fonctionne avec un système de points.

Les allocations familiales 

Versées par la CAF (Caisse nationale des Allocations Familiales), celles-ci dépendent des mêmes conditions posées aux salariés (faibles ressources du foyer, nombre d'enfants …).

L'assurance invalidité-vieillesse 

Parmi les cotisations des auto-entrepreneurs en France, nous pouvons citer les cotisations des assurances invalidité-vieillesse dont ils peuvent bénéficier sous certaines conditions aussi :

  • En cas d'incapacité de travail due à une invalidité ; 
  • le décès de l'auto-entrepreneur (la pension sera alors versée pour le conjoint survivant).

Ces aides seront reversées non par par la CAF ou la sécurité sociale directement, mais par le SSI (Sécurité Sociale des Indépendants).

Conseils pour bien choisir votre assurance maladie si vous êtes un auto-entrepreneur

Contrairement aux salariés classiques qui bénéficient de l'assurance maladie fournie par leur employeur, les auto-entrepreneurs ont eux la chance de pouvoir choisir celle de leur choix.

Nos conseils pour vous aider à choisir et souscrire l'assurance maladie la plus adaptée a vos besoins si vous êtes un auto-entrepreneur seraient de définir avec le plus de précision vos besoins en termes de traitements de santé, de comparer les services et offres proposées par les différents organismes  et de vous renseigner sur les niveaux ainsi que les situations couvertes par lesdits organismes.